Mon espace
logo AEDIFICIS

L’immobilier
de commerces et bureaux
en région

pour les particuliers
géré par des professionnels
valorisé par des experts

Présentation

Depuis 2005, MIDI 2i, filiale à 100% de la Caisse d’Epargne de Midi Pyrénées est un acteur national reconnu sur toute la chaîne de l’ingénierie immobilière.

Spécialiste de la création et de la gestion de fonds dédiés aux commerces et bureaux pour le compte des institutionnels, MIDI 2i propose désormais toute son expertise immobilière et financière aux particuliers à travers la SCPI AEDIFICIS.

Cette nouvelle solution d’investissement est l’opportunité de faire un placement en toute confiance, en s’appuyant sur les compétences de notre société

Pierre Cabrol Président de Midi2i

Les objectifs

Avertissements

La durée de placement recommandée est de 10 ans

L’indicateur de risque part de l’hypothèse que vous conservez les parts pendant 10 ans. L’indicateur synthétique de risque permet d’apprécier le niveau de risque de ce produit par rapport à d’autres. Il indique la probabilité que ce produit enregistre des pertes en cas de mouvements sur les marchés ou d’une impossibilité de notre part de vous payer.
Nous avons classé le fonds avec un indicateur 3 sur 7, qui est une classe de risque entre basse et moyenne. Autrement dit, les pertes potentielles liées au futurs résultats du produit se situent à un niveau entre faible et moyen, si la situation venait à se détériorer sur les marché immobiliers, il est peu probable que notre capacité à vous payer en soit affectée.
Téléchargez ici le document DICI

Risque de perte en capital

icon files

Comme tout investissement, l’immobilier physique présente des risques qui peuvent affecter la rentabilité potentielle ou entraîner une perte de valeur. La Société Civile de Placement Immobilier (SCPI) comporte un risque de perte en capital et le montant du capital investi n’est pas garanti.

Risque de liquidité

icon files

La SCPI est considérée comme un placement peu liquide. Les modalités de revente des parts et de retrait en cas de retrait compensé sont liées à l’existence d’une contrepartie. La SCPI ne garantit pas la revente ou le retrait des parts. En cas de blocage des retraits, la Société de Gestion, a la faculté de suspendre, dans certaines conditions, la variabilité du capital et de mettre en place un marché secondaire des parts par confrontation périodique des ordres d’achats et de vente des parts de la SCPI.

En cas de recours à l’emprunt pour la souscription/ acquisition de part

icon files

L’investisseur ne doit pas tenir compte uniquement des revenus provenant de la SCPI, compte tenu de leur caractère aléatoire, pour faire face à ses obligations de remboursement. Il doit prendre en compte le fait que les parts souscrites portent jouissance le premier jour du 5ème mois qui suit la souscription accompagné du versement du prix. En cas de défaillance dans le cadre du remboursement du prêt consenti, les parts de la SCPI pourraient devoir être vendues à un prix inférieur à leur prix de souscription ou d’acquisition, ce qui pourrait entraîner une perte en capital. En cas de cession des parts de la SCPI à un prix inférieur au prix de souscription ou d’acquisition, l’investisseur devra compenser la différence éventuelle existante entre le capital restant dû au titre de son emprunt et le montant issu de la cession de ses parts

Risque de Marché

icon files

L'investissement en part de SCPI est un placement dont la rentabilité est fonction : Des dividendes potentiels qui seront versés par virement uniquement après décision des associés en Assemblée Générale. Ceux-ci dépendent des conditions de location des biens immobiliers (taux d’occupation, valeurs locatives). La rentabilité potentielle des biens immobiliers détenus par la SCPI dépend de la conjoncture économique et immobilière. A ce titre, elle peut évoluer de manière aléatoire sur la durée totale du placement. Du montant de capital qui sera perçu soit lors du retrait ou de la revente de vos parts ou, le cas échéant, du prix d’exécution sur le marché secondaire au moment de la revente des parts, ou de la valeur des actifs de la SCPI au moment de sa liquidation. La valeur des parts de la SCPI est fonction de l’évolution des marchés immobiliers.

Risque de lié à l'endettement

icon files

La SCPI est à capital variable pouvant statutairement recourir à l’endettement pour financer ses investissements à hauteur de 40% maximum de la valeur des actifs immobiliers, soit un niveau de levier maximal de 1,67 – étant précisé qu’un investissement immobilier peut être financé par endettement jusqu’à 100% de sa valeur d’acquisition. Dès lors, le montant du capital qui sera perçu lors de la liquidation de la SCPI sera subordonné au remboursement préalable de l’emprunt contracté par la SCPI. Conformément aux dispositions de l’article 422-225 du Règlement Général de l’Autorité des Marchés Financiers, le montant de l’endettement devra être compatible avec les capacités de remboursement de la SCPI sur la base de ses recettes ordinaires pour les emprunts et les dettes, et avec ses capacités d’engagement pour les acquisitions payables à terme.

Risque fiscal

icon files

Le rendement de la SCPI pourra être impacté par la fiscalité appliquée dans les pays dans lesquels elle détiendra des actifs et/ou l’existence ou pas de conventions fiscales que la France aurait pu conclure avec eux. Toutefois, en présence de conventions fiscales, des mécanismes (principalement crédit d’impôt) sont mis en œuvre.

Voir tous les avertissements

Caractéristiques

Frais supportés par l’investisseur
Commission de souscription :

10 % TTI* (Toutes Taxes Incluses) du montant de chaque souscription, prime d’émission incluse

Frais supportés par la SCPI
Commission de gestion :

9,60 % TTC, des produits locatifs et financiers nets encaissés par la SCPI

Commission d’acquisition ou de cession d’actifs immobiliers :
  • 1,80 % TTC du prix de cession net vendeur,
  • 1,80 % TTC du prix d’acquisition, hors droits et hors frais de mutation, des actifs immobiliers qui ne seraient pas financés par la création de parts nouvelles.
Commission de suivi et de pilotage de la réalisation des travaux :

2,40% TTC du montant des travaux.

Autres frais
Commission de cession :
  • En cas de cession de part sur le registre du marché secondaire : 6% TTC, sur le montant total de la transaction à la charge de l’acquéreur, auxquels s’ajoutent 5 % de droits d’enregistrement à verser au Trésor Public.
  • En cas de cessions, transferts, mutations à titre gratuit directs : 240€ TTC, à la charge du vendeur/donateur ou de la succession.

Premières acquisitions envisagées

Principales caractéristiques

En images

Toulouse -

Immeuble de bureaux


Surface totale :

4 514 m²

Toulouse -

Retail Park


Surface totale :

1 646 m²

Nos investissements

Contact

SCPI AEDIFICIS

Société Civile de Placement Immobilier à capital variable

Siège social :

11 allées du Président Roosevelt 31000 TOULOUSE


Contact :

contact-scpi@midi2i.fr

Avertissement concernant les données personnelles : « Conformément à la réglementation sur la protection des données personnelles, les informations à caractère personnel recueillies par la Société sont nécessaires et ont pour finalité globale de permettre notamment les actes d’ouverture du compte associé, de gestion et d’exécution du produit auquel vous avez souscrit. Plus d’informations dans la Politique de Confidentialité.

La Société intervient en tant que responsable de traitement et peut être contactée directement auprès de son Service Relation Associés à MIDI 2i – 11 allées du Président Roosevelt – 31000 TOULOUSE.

Tout utilisateur bénéficie à tout moment et dans les conditions prévues par la législation en vigueur, du droit à l’accès, la rectification, la modification, la suppression, le droit de définir des directives quant au traitement post mortem de vos données personnelles et la limitation du traitement de ses informations personnelles. Tout utilisateur peut s’opposer à leur utilisation, notamment à des fins de prospection commerciale. Pour cela, chaque utilisateur peut faire valoir ses droits après du responsable de traitement en justifiant de son identité. En cas de difficulté, chaque associé pourra introduire une réclamation auprès de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés. »